lundi 12 décembre 2011

Dette: 5 ou 25 ans?

Serges Ruel nous a, de nouveau, démontré à quel point il ne maîtrise pas le concept d'une dette.  Voici la première partie de son intervention, où il démontre sa préoccupation à l'endettement:

video

J'ouvre une parenthèse sur l'administration Girard:  Pour ceux qui ne sont pas au courant de ce qui se passait à cette époque, Mario Girard est la personne qui détenait le titre du pire maire de Granby avant la venue de Richard Goulet.  Mario Girard est un grand supporteur de Richard Goulet, les deux ont un style de gestion similaire et certains prétendent que Richard Goulet «termine» les projets de Mario Girard (ex.: la piste cyclable et le pont flottant du parc Daniel-Johnson).  Deux maires ont contribué de façon massive à l'endettement de la Ville: Paul-O. Trépanier et Mario Girard.  Le premier avait l'excuse qu'il suivait la mode de l'époque (on se rappelle Montréal avec l'Expo 67 et les Olympiques).   Mais outre le fait qu'il a emprunté pour les financer, il a fait plusieurs bons projets pour Granby.  Pour sa part, Mario Girard a fait les pires «deals» qu'on aurait pu imaginer.  Non seulement il a emprunté, mais il a gaspillé cet argent qu'il n'avait pas, tout comme Richard Goulet le fait présentement.  Alors parler de l'administration Girard comme étant celle qui a «renfloué» la dette est un non-sens.  Fin de la parenthèse.

Ceci étant dit, je veux noter cet argument qui est de faire des emprunts avec des termes de 5 ans comme étant plus positif que de contracter des emprunts de 25 ans.  Premièrement, ceci ne diminue pas la dette, ça projète moins loin dans le temps les conséquences fâcheuses de l'endettement.  Si Richard Goulet aurait fait des emprunts de 5 ans au lieu de 15 ans, ça aurait pris 3 ou 4 ans − au lieu de 10-12 ans − pour qu'une augmentation de taxes ou une coupe massive dans les budgets fasse son apparition.  Je mets MM. Ruel et Goulet de faire des emprunts sur 5 ans.  J'y reviendrai.

Mais retenons ceci:  Selon M. Ruel, un emprunt de 5 ans est plus positif qu'un emprunt de 25 ans, puisque que ça permet de «renflouer» la dette.  Voyons voir ce qu'il a à dire par la suite:

video

Maintenant, question de «justice», plus les remboursements d'emprunt sont longs, meilleur c'est.  Ma question est la suivante:  Si une infrastructure dure 25, 30 ou 50 ans, pourquoi ne pas prendre un terme de 25, 30 ou 50 ans?  Les gens qui arriveront à Granby dans 15 ans, alors que les prêts seront remboursés, ne vont-ils pas jouir de ces infrastructures − sans y avoir contribué − pendant 10, 15 ou même 35 ans?  Après tout, l'article 1 de la Loi sur les dettes et les emprunts municipaux dit qu'une municipalité peut emprunter sur 40 ans en autant que ça n'excède pas la durée de vie utile.  Pourquoi se gêner?  Pourquoi seulement 15 ans?

Je vous rappelle, qu'à peine une minute plutôt, M. Ruel s'auto-félicitait pour avoir été membre d'un conseil qui avait réduit la longueur des termes de 25 ans à 10 ans et même à 5 ans.  Pourquoi se félicitait-il d'être membre d'un conseil «injuste»?

Se poser toutes ces questions, c'est y répondre:  M. Ruel tente lamentablement de justifier des décisions injustifiables et  M. Ruel ne comprend pas clairement toutes les implications de l'endettement.

De plus, M. Ruel nous dit: «Les gens qui arriveront à Granby sauront aussi qu'ils auront à contribuer aux infrastructures.»  Mais c'est absolument le contraire!  Pourquoi quelqu'un viendrait s'installer à Granby pour payer l'aréna ou la bibliothèque alors qu'il peut s'installer dans la municipalité voisine, là où les taxes sont plus basses, tout en profitant de ces mêmes infrastructures?  C'est exactement pour cette raison qu'il y a eu l'exode des Granbyens durant les années «Trépanier» et «Girard».  Exode qui a été renversé avec la baisse du compte de taxes.  Nier cette caractéristique de la nature humaine est de l'utopie.

1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.