lundi 2 janvier 2012

La tête dans les nuages

Voici maintenant la défense de M. Breton pour le budget 2012:

video

Dépenser ne veut pas dire «mettre de l'argent»

«On est très fier de mettre autant d'argent dans nos infrastructures (...) avec tous les montants qu'on met annuellement»

Je déteste lorsque les élus nous parlent d'«emprunter» comme étant un synonyme de «payer».  Il y a une énorme différence.

Le conseil ne «met pas d'argent» dans les infrastructures, il dépense celui des prochains conseils.  Cet argent ne passe par les mains de nos conseillers et ils n'ont pas eu la difficile tache d'aller le chercher dans les poches des citoyens.  Ce sont les prochains conseils qui devront voir à boucler leurs budgets pour répondre à leurs propres besoins, en plus de payer les factures impayées de M. Breton.  M. Breton vit présentement sur un nuage parce que personne ne lui a laissé de factures à payer.

Faire des choix

«On ne fait pas du "cherry picking" dans un budget»

C'est la définition même de faire un budget:  Choisir les priorités.  Essayer de passer un projet nébuleux en douce, ça c'est une chose qui ne devrait pas se faire dans un budget.

Tellement facile à dire

«En enlever des petits bouts [dans le budget] parce qu'on en a pas assez dans notre quartier, on aurait aimer en avoir plus dans notre quartier»

Je vous rappelle que M. Breton est à la tête du quartier #3, soit le quartier du boisé Miner, du golf Miner, de la ferme Héritage Miner, des développements des terres Miner, le pont Mountain, les rues Denison et Lemieux, l'école Eurékâ - et j'en passe - pour lesquels des dizaines de millions de $ ont été investis par la Ville pour la «revitalisation» de son quartier.  Difficile de faire la leçon à M. Bonin pour qui on a retiré un parc dans son quartier et qui se bat pour des citoyens qui sont victimes de refoulement d'égoût.

4 commentaires:

  1. Nos deux champions du retrait préventif ce sont exprimés BRAVO !.

    DEUX VIGOUREUX DISCOURS , qui m'ont convaincu d'aller signer le registre

    du mois de Janvier.

    RépondreSupprimer
  2. Une remarque comme ca !

    Lorsqu'il y eu refoulement d'égout récemment,notre maire s'est empressé d'évoquer l'intervention divine: C'est un " Act of God " qui a une fréquence d'occurence de 100 ans, donc le présent conseil n'est pas responsable. Alors pourquoi ce serait la faute des conseils précédents qui n'auraient pas su investir à temps selon lui. Décidez vous Monsieur le maire.
    Et la rue Grove qui a été refait récemment par son conseil sans inclure la portion inondé l'an dernier, c'est encore la faute à Duchesneau j'imagine !

    RépondreSupprimer
  3. @ Anonyme:

    Quelle excellente remarque!

    RépondreSupprimer
  4. Pour un message clair à nos élus de bien gérer nos fonds et nos priorités !

    La Voix de l'Est

    http://www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/opinions/courrier-des-lecteurs/201201/06/01-4483587-pour-un-message-clair-a-nos-elus-de-bien-gerer-nos-fonds-et-nos-priorites-.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_courrier-des-lecteurs_57171_section_POS2

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.