mercredi 6 octobre 2010

La rue Bertrand

Des citoyens réclament un arrêt obligatoire à l'intersection de la rue Bertrand et St-Jude Nord.

Le problème est que cette intersection est trop près de celle de la 139 et cela rendrait la distance entre les feux de signalisation et l'arrêt trop petite selon les normes.  (Cette norme n'avait pas empêchée le conseil d'installer les feux de signalisation en face du Riverain sur la rue Principale qui sont trop près de ceux du pont, mais le ministère des Transports (responsable de la 139) est beaucoup plus professionnel et exigeant que notre conseil).

Il semblerait que la circulation est trop rapide à cet endroit et ceci semble être un problème difficile à règler pour notre conseil.  Pendant la séance même, j'ai pensé à la solution suivante:  installer un terre-plein dans le centre de la rue St-Jude, juste en face de la rue Bertrand.  Ceci aurait 2 effets.  Le premier est que le rétrécissement de la rue créerait un ralentissement du trafic, et le deuxième est que cela obligerait les gens sortant de la rue Bertrand à tourner à droite et on ne pourrait plus entrer dans la rue Bertrand en traversant la rue St-Jude (c.-à-d. en tournant à gauche).  L'ajout d'une traverse pour piéton augmenterait l'efficacité, mais c'est problament trop près de l'intersection de la 139 aussi pour être dans les normes.

Alors je me suis rendu sur place pour constater le problème et voir la faisabilité de cette idée et je n'y vois pas d'inconvénient majeur.  Une fois sur place, j'en ai profité pour vérifier autre chose.  Lors de la séance de lundi dernier, Richard Goulet nous disait qu'il était déjà au fait du problème et que la solution idéale serait de faire une autre sortie de la rue Bertrand vers la rue Bourassa:

«Ce n'est pas évident.  Le problème c'est aussi qu'il n'y a pas eu de prévision dans le passé pour faire déboucher la rue Bertrand sur la rue Bourassa.  Et là, il n'y a plus de terrains libres sur Bourassa.  On se retrouve avec un immense cul-de-sac sur la rue Bertrand» explique le maire.

À l'assemblée, il parlait même qu'on devrait exproprier et démolir un immeuble multi-logements pour ce faire; un scénario innaceptable puisque certains l'accuseraient de gaspiller l'argent (Je me suis senti un peu visé!).   Voici comment Richard Goulet nous explique la complexité de ce problème:

«Il va falloir regarder avec le ministère des Transports pour voir ce qu'on peut légalement faire.  Il faut qu'on suive les normes.  On va regarder ça très sérieusement.  On va soumettre le dossier au comité de circulation.  On va regarder pour trouver quelque chose de satisfaisant.  On va trouver une solution, mais elle ne sera pas facile...»

Bref, regardons le gros «problème» de faire déboucher la rue Bertrand sur la rue Bourassa.  Notons que les rues Bertrand et Bourassa sont parfaitement alignées l'une par rapport à l'autre.

Voici la vue de la rue Bourassa:


Ce qui est entouré en rouge c'est la rue Bertrand de l'autre coté de la haie.  Notez qu'il n'y a aucune construction sur la rue Bourassa, en fait, il n'y a qu'une dizaines de pieds entre la rue et la haie.

Voici la vue de la même haie, mais de la rue Bertrand:


Ce qui est entouré en rouge c'est la rue Bourassa de l'autre coté de la haie.  Et qu'est-ce qu'il y a entre la rue Bertrand et la rue Bourassa? Un stationnement! Pardon, une entrée de stationnement.  Le stationnement (d'environ 30 places) se trouve sur la gauche, entre l'immeuble gris (celui qu'on aperçoit sur la photo de la rue Bourassa) et la haie.  Prendre cet espace pour faire une rue n'enleverait qu'environ 4 places de stationnement et l'espace de 2 conteneur à déchets, facilement relocalisable.  Faire le petit bout de rue entre les deux doit coûter environ 50 000$ (mettons 100 000 $ avec l'administration actuelle) .  En fait, si ce serait un particulier, en enlèvant la haie, il y a environ 10 à 20 pieds d'asphalte à faire et nous sommes dans la rue Bourassa!

Alors, sachant que Richard Goulet était déjà au fait du problème et qu'il nous dit qu'il n'y a plus de terrains de libre sur la rue Bourassa et qu'on doit faire de la démolition, je suis d'accord avec lui:

Y'a des gens qui disent des faussetés.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.